Recherche > Imagerie SIMS


Imagerie SIMS - NanoSIMS 50

Qui sommes nous ?
L’équipe de recherche AMMIS est une équipe du laboratoire MERCI (EA 3829) et de l’UMR 6634 GPM de l’Université de Rouen. Elle s’est spécialisée dans l'application de l'imagerie SIMS à l'étude d'échantillons biologiques et plus particulièrement aux grands assemblages moléculaires à l'origine de nombreuses régulations cellulaires.
Nous avons ainsi utilisé l'imagerie SIMS afin d'étudier à l'échelle moléculaire des fibres d'ADN peignées (Cabin-Flaman et al. 2011), des facteurs de transcription et des enzymes de réparation de l'ADN (Delaune et al. 2013). Le point commun de ces études est l'analyse quantitative et statistique, de signaux SIMS de faible à très faible intensité. Nous avons ainsi développé un logiciel d’analyse des signaux (Delaune et al. 2015).

Imagerie SIMS

L'imagerie SIMS pour Secondary Ion mass Spectrometry est une technique de microscopie couplée à la spectrométrie de masse. Ce type d'imagerie repose sur la pulvérisation d'un échantillon sous vide par un faisceau d'ions (appelés ions primaires). La matière ainsi pulvérisée (les ions secondaires) est analysée par spectrométrie de masse. L'imagerie SIMS permet donc d'obtenir une image de la composition de l'échantillon. En mode dynamique, les spécificités et avantages de l'imagerie SIMS, par rapport aux autres techniques d'imagerie par spectrométrie de masse (imagerie MALDI par exemple), sont une plus grande sensibilité, une meilleure résolution latérale et une analyse isotopique très performante.


Hirtella physophora (15N)

 


Peau humaine


Cellules cos7 déposées en cytospin

NanoSIMS

Le NanoSIMS 50 de Cameca est un analyseur de type SIMS dynamique. Doté d'une résolution latérale jusqu'à 50nm, il permet d’analyser des ions secondaires de petite masse, de la masse 1 à la masse 300. Parmi ces ions, 1H, 12C, 12C14N, 16O, 31P, 32S, 63PO2 sont les ions le plus souvent analysés car ils reflètent la structure de la matière biologique. D’autres éléments peuvent être recherchés tels que F, Br, I, Ti, Cu, As, Rb, Ag, ….. ou des isotopes stables tels que 2H, 13C, 15N, 128I….
L'architecture de cet instrument lui permet d'analyser jusqu'à 5 masses simultanément et d'obtenir ainsi, avec une grande précision, des cartographies élémentaires ou des rapports isotopiques in-situ. Le large choix de masses à analyser fait du NanoSIMS un outil de choix pour les analyses tissulaires, cellulaires et sub-cellulaires, pour la localisation fine de substances/molécules au sein d’une matrice complexe.
Notons que le NanoSIMS peut également être utilisé dans différents domaines pour l’analyse de matériaux, minéraux en physique, géologie, chimie, etc….



Contacts

AMMIS
Bâtiment Monod - Bd de Broglie
76821 Mont-Saint-Aignan cedex

armelle.Cabin@univ-rouen.fr
02 35 52 29 78

anthony.delaune@univ-rouen.fr
02 35 14 60 26

Prestations
  • Préparation d’échantillons pour analyses SIMS
  • Analyses d’échantillons en mode « depth profile » et traitement des données
  • Analyses d’échantillons en mode « image » et traitement d’images

Tarifs, devis et accès logiciel SIED, nous contacter

Réservation obligatoire
 

Accueil UFRST

Laboratoires, instituts,
plateformes, fédérations